A la Une : Les lieux de valeur

Dans le cadre des lieux de valeur, lancement d'une exposition virtuelle ouvert à tous ! 

  • Dessiner ou prendre en photo une composition architecturale, un monument historique, un paysage   qui caractérise votre lieu de vie.  
  • Faire 1 à 2 dessins ou peintures ou photos, accompagnés d’un titre et /ou d’une petite description écrite 
  • Envoyer vos réalisations à l’adresse mail suivante : atl.aspet31@gmail.com avant le 31 mai 2021Exposition virtuelle sera sur les réseaux à partir du 15 juin 2021.
Exposition virtuelle, en raison des mesures sanitaires liées au covid 19, exposition qui par la suite pourra faire l’objet d’une expo en salle.

''DE L’ARCHITECTURE AU JARDIN, DU JARDIN A L’ARCHITECTURE"

L'espace de vie sociale " les Ateliers du Temps Libre d'Aspet" présente l'Exposition collective de l'architecture au jardin, du jardin à l'architecture" . 

En raison des conditions sanitaires liées au covid, les ateliers se sont déroulés par   visioconférences, les échanges par WhatsApp. Cette exposition prévue à l'office du tourisme d'Aspet du 8 novembre au 29 décembre, a dû être annulée contenu de ces mesures. 

Malgré ses contraintes les participants ont assisté de façon assidue aux ateliers en visioconférences menés par l'artiste Gianni Burratoni.   Ils ont aujourd'hui le plaisir de vous présenter à travers cette exposition virtuelle, leurs travaux de recherche du rapport entre végétal et architecture dégageant à travers leurs diverses expérimentations, l’âme du jardin. 


Bénévolat pour l'Australie

Appel à l’aide : Recréer la poche ventrale de la mère 

 L'atelier de couture des Temps libres d'Aspet dirigé par Caroline Cottenceau (Mini-Lucien) et l’école Germaine Baresse mobilisent pour coudre de simples poches en tissu pour sauver les kangourous, les opossums, les koalas victimes des terribles incendies qui ravagent actuellement l’Australie. C’est la bonne idée portée par la maison Germaine Guery basée à Toulouse, en partenariat avec les associations australiennes comme Wires Wildlife RescuePour aider ces koalas, kangourous et marsupiaux en détresse, les associations Australiennes ont besoin de l’aide des habitants du monde entier pour produire de petits sacs en coton, en laine, en lin -tout sauf le polyester, hautement inflammable- afin que les animaux rescapés, les bébés notamment, puissent être protégés. L’idée c’est de coudre des poches avec des tissus naturels dans lesquelles on puisse mettre les bébés animaux, un peu comme s’ils étaient la poche ventrale de leur mère. Ça permet aussi de leur tenir chaud et de les maintenir immobiles pour qu’ils puissent guérir.  

Quand un sac en tissu remplace la poche ventrale pour un kangourou orphelin (VIDEO)


Le 16 novembre 2019 c'était portes-ouvertes !

Trophée de la vie locale