Exposition photos virtuelle de «  son quotidien insolite »  en cette période liée à l’épidémie du covid-19 a été mis en ligne sur YouTube , suivre le lien ci-dessous

Exposition photos de son ‘quotidien insolite’ en cette période liée à l’épidémie du covid-19. (Organisée par l’association les Ateliers du Temps Libre d’Aspet)

Ces photos ont été réalisées par quelques habitants du Village d’Aspet et de ses environs, village  qui se situe au pied du pic du Cagire dans les Pyrénées (région du  Comminges).

Avec simplicité, ces Aspétois ont voulu faire partager des moments de vie singuliers, poétiques, inhabituels, burlesques…. En donnant du temps à la contemplation…


Virtual photos exhibition of “our unusual daily life", this period linked to the covid-19 epidemic.
(Organized by the association Les Ateliers du Temps Libre d'Aspet)

These photos were taken by a few inhabitants of the village of Aspet, located at the foot of the Pic du Cagire in the Pyrenees (Comminges region).

 

With simplicity, these inhabitants wanted to share unique, poetic, funny, unusual moments of life…. By making time for contemplation ......

Bénévolat pour l'Australie

Appel à l’aide : Recréer la poche ventrale de la mère 

 L'atelier de couture des Temps libres d'Aspet dirigé par Caroline Cottenceau (Mini-Lucien) et l’école Germaine Baresse mobilisent pour coudre de simples poches en tissu pour sauver les kangourous, les opossums, les koalas victimes des terribles incendies qui ravagent actuellement l’Australie. C’est la bonne idée portée par la maison Germaine Guery basée à Toulouse, en partenariat avec les associations australiennes comme Wires Wildlife RescuePour aider ces koalas, kangourous et marsupiaux en détresse, les associations Australiennes ont besoin de l’aide des habitants du monde entier pour produire de petits sacs en coton, en laine, en lin -tout sauf le polyester, hautement inflammable- afin que les animaux rescapés, les bébés notamment, puissent être protégés. L’idée c’est de coudre des poches avec des tissus naturels dans lesquelles on puisse mettre les bébés animaux, un peu comme s’ils étaient la poche ventrale de leur mère. Ça permet aussi de leur tenir chaud et de les maintenir immobiles pour qu’ils puissent guérir.  

Quand un sac en tissu remplace la poche ventrale pour un kangourou orphelin (VIDEO)


Le 16 novembre 2019 c'était portes-ouvertes !

Trophée de la vie locale

Journée portes ouvertes