Atelier cuisine du Tibet

Quand  et où ?
Samedi 23 février de 10h à 12h30, à la maison St Jean-Baptiste, route de la chapelle, Aspet.

 

Quoi ? 

Le thème c'est  la cuisine du petit Tibet " Le Ladakh".  Cet atelier cuisine  est  suivi d'un repas partagé ! Animé  par Ningchet aidé d'Amandine  qui à travers la cuisine, vous  parlera  de son pays,  de  sa culture! 

 

PS : les conjoints, amis, familles  n'ayant pas participé à atelier cuisine peuvent  venir partager  le repas (6€).

 

 "l'apéro et le café sont  offerts par l'association" 

 

Coût ?

Participation 6€ et 4€ pour les personnes au RSA.

 

Réservation :
atelierslibresdaspet@outlook.fr ou 06.73.65.41.52

Au menu : 

  • Une Entrée tibétaine « zanskari » Petits raviolis ‘momos’ végétariens aux légumes
  • Un plat indien «anda Kaldi» à base d’œufs, sauce tomate, oignons, accompagné de riz au mélange d’épices masala local.


Les ateliers précédents

Cuisine du Tibet : février 2019

Pas moins de vingt cinq personnes ont participé à cet atelier cuisine du monde, suivi du repas partagé ! C’était samedi 23 février à l’Atelier du temps libre d’Aspet. Le thème choisi : la cuisine du petit Tibet " du Ladakh".   Ningchet aidé par Amandine ont animé cette matinée enchanteresse.  A travers la cuisine, Ningchet nous a parlé de son pays,  de  sa culture tandis qu’Amandine nous a raconté leur belle rencontre :

 

Ningchet est originaire du  Zanskar qui se décrit comme le royaume des lumières, prolongement géographique et culturel du Tibet. La vallée se trouve entre 3500 et 5000m d'altitude entre la chaîne de l'Himalaya et la vallée de l'Indus. Le Zanskar souffre d'un rude climat et d'un  isolement quasi total durant l'hiver. Cependant il est possible de  l'atteindre sur une courte période  en empruntant la mythique "voie des fées", le fleuve gelé du Chaddar, ou bien par hélicoptère. Après avoir été durant plusieurs années guide pour les treks en Himalaya, Ningchet dirige à présent une entreprise de ferronnerie au Zanskar et fabrique clôtures, escaliers, rampes etc…. Ses matériaux achetés au Cachemire, sont transportés par les gros camions « Tata », sur des routes extrêmement dangereuses.

 

 

C’est dans ce pays difficile d’accès, plutôt corrompu  et très militarisé qu’Amandine, architecte originaire d’Aspet, a accepté sa première mission commanditée par une association « architecte sans frontière »,  pour construire une école de filles dans  au monastère de nones bouddhistes.  C’est dans cette aventure que Ningchet et Amandine se sont rencontrés, qu’ils se sont plus, puisque ils se sont mariés en France depuis une année.  De nouveaux projets pour eux en perspective : La construction d’une école et d’un internat pour les petits moines du Ladakh et un deuxième mariage culturel l’été prochain où tout le village sera invité. 

Atelier cuisine marocaine mai 2018

Une grande animation régnait à la maison St-Jean Baptiste ce samedi 12 mai en matinée : Une trentaine d’intéressés étaient venus prêter mains fortes à Leila pour préparer le menu : Tajine aux pruneaux et amandes (agneau, amandes, pruneaux, sésame, oignons, épices), salades de carottes à l’orange, salade de tomates et poivrons, bricks à l’oeuf et au thon. Mina d'origine marocaine, parlant bien l’arabe « littéraire »  a eu la gentillesse  d’accompagner la famille Syrienne réfugiée à Aspet. Après l’apéro, chacun s’est installé autour de la table pour déguster ce repas raffiné. Le « faire ensemble » créant des liens, rires et conversations allaient bon train.  Vers 15h30 environ, les convives repartaient sourire aux lèvres avec leurs recettes et de nouvelles relations. §Gallerie photos : cliquer pour agrandir. 

L'atelier cuisine Afghane : mai 2017

Nazifa et Nahima, les deux jeunes femmes réfugiées afghanes,  ont accepté d’animer, ce samedi 27 mai,  l’atelier cuisine du monde sur le thème des spécialités afghanes.

 

Des recettes traditionnelles bien sûr : un Kabuli Palaw  (riz poulet , agneau, raisins secs aux saveurs épicées) et un Ferni  pour le dessert.

 

Dès 10 heures, une vingtaine de personnes ont fait connaissance  en préparant les ingrédients : couper les carottes en mille, émonder et couper en quatre amandes et pistaches, émincer les oignons en morceaux minuscules… La séance s’est conclue par un repas délicieux dégusté dans la joie et la bonne humeur. Rendez-vous  le mois prochain, pour la cuisine italienne !